Accueil > Les articles > Général > La prière des louveteaux ?

Partager cet article

La prière des louveteaux ?

Qu’est ce que c’est ? C’est une prière que tu dis de nombreuses fois dans ta vie de louveteau/louvette. Ok, mais sais-tu ce que signifie cette prière ? As-tu déjà réfléchis à ce que tu dis, autant de fois ? A ce que tu demandes à Dieu à travers ces paroles ? Non ?

Alors, on commence cette prière avec les mots « Seigneur Jésus ». Voilà que cette prière, on la dit à Dieu et à Jésus. Ensuite « qui nous aimez si tendrement ». Dans cette partie il y a plusieurs choses importantes. D’abord, il y a le mot « nous » ; cela montre que tu n’es pas seul à prier cette prière, même si tu le chantes quand tu es tout seul, tu penses aux autres louveteaux ou louvettes. Après, on dit « aimez ». Dieu nous aime, c’est d’abord Dieu qui nous aime. A travers maman, papa, les chefs. A travers la beauté de la nature qui nous entoure mais aussi à travers la mort de Jésus sur la croix. Et tout cela, n’est-ce pas une preuve d’amour, de tout donner ? Et Il ne nous aime pas comme ça ; Dieu nous aime « tendrement ». C’est en douceur, Dieu ne s’impose pas. C’est nous qui Le reconnaissons.
Après, la prière consiste en plusieurs demandes. La première est « Donnez-nous la grâce d’aimer comme vous ». Aimer comme Lui est ce que c’est facile ? Pas toujours ! Mais on le répète deux fois et on demande de nous donner la grâce de pouvoir le faire.
« Rendez nos cœurs joyeux pour chanter vos merveilles », c’est la deuxième chose qu’on demande à Dieu dans cette prière. Alors, avez-vous déjà remarqué que quand on chante, ça nous aide à faire des choses moins gaie comme la vaisselle, ranger, etc. ? On demande à Jésus de rendre nos cœurs joyeux et alors on peut chanter. Quand est-ce qu’on est joyeux ? Quand on part au camp, quand on rend service aux autres, etc. Oui, ces choses nous rendent heureux.
Puis nous demandons de rendre « nos mains habiles pour servir ». Comme on vient de le dire, rendre service, cela nous rend heureux. Mais c’est quoi les mains habiles ? Ce sont des mains qui font des trucs bien, des mains serviables. C’est suivi par « nos yeux très doux pour consoler ». Ah, les yeux très doux. On parle avec notre regard, il peut être froid, il peut être joyeux ou … doux. Pourquoi est-ce qu’on demande d’avoir des yeux doux ? Doux comme le regard de Jésus. Jésus qui est doux et humble de cœur. Rappelle-toi qu’au début de la prière on avait chanté « tendrement ». Et un regard doux c’est quelque chose qui s’apprend. L’histoire de Tim Guénard nous montre ça très bien.

Tim Guénard était un garçon qui a connu beaucoup de violence dans sa jeunesse. Un jour, son père l’a battu tellement qu’il a du passer deux ans en hôpital pour se rétablir. Plus tard, quand il devient papa, il n’a pas facile à être doux avec ses enfants à cause de son enfance mais finalement il y arrive quand même. Pourtant, un jour, son fils lui dit qu’il est gentil mais que son regard est toujours violent. Alors Tim a essayé de changer son regard, il a appris à avoir le regard doux. Si un jour tu rencontres Tim Guénard, tu verras ce que c’est vraiment, un regard doux.

On demande donc à Dieu de rendre nos yeux doux pour consoler. Consoler les autres, est-ce toujours facile ? Non. Il y a des moments qu’on ne peut pas consoler quelqu’un, qu’on n’a pas les mots ou qu’on ne sait pas quoi faire. Alors on demande à Jésus de rendre nos yeux doux, de faire passer sa consolation à travers notre regard vers l’autre. De laisser travailler l’amour de Jésus pour d’autres personnes à travers nous. N’est-ce pas beau ?
La cinquième chose qu’on demande c’est de rendre « nos oreilles tout attentives à vous écouter ». On demande de pouvoir écouter Dieu. Quand est-ce qu’on entend Dieu ? Pendant l’Evangile, par les chansons, à travers la prière pour demander de l’aide et après on voit que ça marche, etc. Ah, intéressant ça, les prières qui marchent. Alors, une prière, parfois ça ne marche pas ? En effet, quand on n’est pas concentré pendant qu’on prie, ou quand on demande des choses idiotes que Dieu ne peut pas nous donner, etc. Mais parfois, on demande des belles choses comme guérir une personne très malade. Est-ce que Dieu ne nous écoute pas si cette personne meurt ? Non ! Parfois on ne sait pas voir le résultat de notre prière. Comme par exemple le fait que cette personne va au paradis.
Et on conclu la prière des louveteaux avec la phrase « Accordez-nous de vivre toujours de notre mieux ». Il faut faire de son mieux. Il faut faire un effort, toi aussi, louvette, louveteau. Uniquement prier n’est pas suffisant, il faut aussi faire quelque chose de concret dans ta vie. Tu sais très bien que demander pour réussir ton examen ne marche pas si tu n’étudies pas.
Tout à la fin, tu termines par « Amen ». Ce qui veut dire « Ainsi soit-il ». Avec ce mot, tu exprimes que tu es d’accord, que tu veux vivre tout ce que tu as demandé à Dieu, à Jésus, dans cette prière.

Alors, soit honnête, as-tu déjà pensé à tout cela quand tu pries la prière ? Chaque fois quand tu chantes cette prière, tu peux réfléchir à tout ce que tu dis, à tout ce que tu demandes à Dieu. Par exemple, prend un petit temps de silence juste avant et pense à quelqu’un que tu veux mieux aider, servir, consoler, etc. Ou à quelque chose que tu veux mieux faire. Après, chante la prière avec tout ton cœur et n’oublie pas de faire l’effort. Tu verras, Dieu est là pour t’aider, te soutenir et te donner ce que tu as demandé.

D’après une discussion entre les louvettes de la 6ième BXL et leur CR Vincent della Faille.


>> Commenter cet article

Vos réactions

Il n'y a pas encore de commentaires. Soyez le premier ŕ réagir ! >> Commenter cet article


Partager cet article --- Posté par : Elke --- Le 05 aoűt 2010

Contacter le webmaster |